Construction de l'Ecotron IDF (centre de recherche) - Saint-Pierre-Lès-Nemours (77)

L’Ecotron Ile de France se présente sous la forme d’une friche récente. Le panorama actuel se limite à cette friche forestière et à la frondaison de la forêt de Fontainebleau visible au-delà. Aucun patrimoine bâti n’y est perceptible.

C’est donc un site en voie de reconquête par une nature sauvage qu’il faut à nouveau domestiquer pour construire la plate-forme Ecotron nécessaire aux recherches du CNRS et de l’ENS.`

Le traitement architectural du projet correspond à l’expression du choix structurel. Les montants verticaux rythment la façade, alternant parties opaques et fenêtres entre montants. Le revêtement de façade choisi est un bardage épais (douglas autoclave) dont la partie vue semble à claire voie. Ce motif de bardage contraste avec la verticalité des montants. L’épaisseur importante du bardage augmente encore la pérennité de la façade. Les menuiseries seront en aluminium à rupture de pont thermique Des stores en toile de qualité extérieure sont prévus pour l’ensemble des ouvertures en façade.

Ces stores constituent la protection solaire des vitrages et permettent l’occultation des locaux concernés. Un simple creux dans le volume et l’utilisation d’un bardage métallique signale l’emplacement du stationnement vélo, la façade vitrée indiquant l’accès au bâtiment, protégés tous deux par un simple auvent.

L’eau chaude et le chauffage du bâtiment sont assurés par une chaufferie bois à granulés.

Dans cet environnement naturel et préservé des nuisances urbaines, le bois est utilisé de façon optimale. Il minimise l’empreinte écologique du bâtiment, améliore l’’intégration visuelle dans son environnement. L’expression architecturale cherche d’abord à montrer une sobriété constructive et énergétique, sans démonstration forcée et complexe. C’est un bâtiment « low tech », outil au service des chercheurs, sobre, minimal dans son expression, ouvert, transparent et généreux dans sa disposition, son organisation spatiale et sa luminosité.


MOA : CNRS
Lieu :  Saint-Pierre-Lès-Nemours (77)
Calendrier : Lauréat Concours 2013, Etudes en cours

Equipe : AAT - Louis Téqui, architecte mandataire, Léa Duvergé et Emilie Ravaut , architectes assistantes; FACEA, bet TCE; TOHIER, économiste
Surface : 940m² SHON
Cout : 1.82 M€ HT