Construction d'un unité de soins aigus de psychiatrie à Nemours (77)

Elaborée au plus près des besoins de la nouvelle extension du centre de soins en psychiatrie partage son parvis avec l’entrée actuelle du service. La cote du RDC est identique à celle de l’existant.

Implanté à RDC, le bâtiment occupe l’espace libre à l’angle sud/ouest de l’existant. Sa façade principale est alignée sur la rue voisine. Toutefois, la différence de cote entre la rue et le RDC protège l’intimité des résidents, de leur chambre et du jardin sécurisé.`

Le bâtiment neuf présente un aspect simple, expression de la compacité du plan et de la clarté de son organisation. Les matériaux utilisés sont le béton matricé et le bois : Le béton matricé, pour ses qualités structurelles et la bonne pérennité de son parement. Il évoque en outre la stabilité, c’est un matériau contenant, rassurant. La proximité du musée de la préhistoire de l’architecte Roland Simounet montre comment ce matériau réputé urbain est aussi adapté à un environnement boisé et péri-urbain. Le béton est donc visible en soubassement du bâtiment, dans les angles et en couronnement.

Le bois est utilisé en parement pour certaines parties de façades. Ce sont des lattis de douglas autoclave mis en œuvre verticalement pour une très bonne pérennité statique et colorimétrique du matériau. Par son caractère chaleureux, Il contraste avec le béton et donne au bâtiment un aspect ouvert et accueillant.

Le caractère de chacun des matériaux choisis est ainsi adapté à leur utilisation et exprime aussi le caractère dual du programme: stabilité, pérennité et protection pour le béton ; chaleur et ouverture pour le bois.


MOA : Centre Hospitalier de Nemours
Lieu :  Nemours (77)
Calendrier :  Concours 2015

Equipe : Atelier Téqui Architectes, mandataire ; Grontmij Séchaud Bossuyt, bureau d’études
Surface : 828 m² SDO
Cout : 1,8 M€ HT