0%
Bureaux et laboratoires pour l'INRAE - Saint-Laurent-Blangy (62)
infosouvrirfermer
2018

Maîtrise d’ouvrage
INRAE
Maîtrise d’oeuvre
Atelier Téqui Architectes, mandataire ; OTE Ingénierie, bureau d’études techniques ; OTELIO, bureau d’études HQE
Programme
Construction d’un bâtiment pour l’unité laboratoire d’analyse des sols (LAS) et des bureaux destinés aux équipes de l’INRAE et à celles de l’université d’Artois à Saint-Laurent-Blangy(62)
Surface
1383,2 m² SU – 1717,8 m² SDO
Coût
4,10 M € HT
Mission
Complète, conception et direction des travaux
Calendrier
Concours lauréat 2019, chantier en cours, livraison 2022     Images
©RV Perspectives  ©Inui

Positionné aux franges des communes de Saint Laurent Blangy, Tilloy-lès-Mofflaines et Arras, le nouveau Laboratoire des sols de l’INRAE et de l’IFAA est implanté à proximité de l’Adrianor en vue de constituer ensemble un pôle de recherche cohérent. Le nouveau bâtiment est accessible depuis l’avenue d’Immercourt, devant laquelle il constitue un front urbain identifiable et visible en prolongement de la façade de l’Adrianor. Un programme de laboratoires nécessite la mise au point d’un bâtiment au fonctionnement impeccable ; il s’agit là de mettre à la disposition des chercheurs et du personnel de l’INRAE et l’IFAA un bâtiment qui soit un outil de travail optimal, ergonomique, confortable et convivial.                                                                                                                                         Le projet est constitué d’un volume principal qui s’élève en R+1. L’entrée dans l’édifice se fait par un porte-à-faux en façade sud du projet. L’espace d’entrée est ensuite prolongé à l’intérieur par un patio autour duquel s’articule le bâtiment. Il permet d’apporter de la lumière dans l’édifice mais aussi d’offrir aux différents usagers un espace extérieur aménagé. C’est un lieu de respiration et de détente autour duquel les différents bureaux et laboratoires s’organisent. Accolé au patio mais aussi au volume d’accueil se trouve l’escalier principal qui donne accès à l’étage.

 

 

Les façades dessinent les variations de hauteur de l’édifice. Ainsi, depuis l’extérieur l’entrée est marquée par un volume plus haut (équivalent R+2) et semblant plus massif, car revêtu de béton matricé. On observe alors deux volumes : celui en béton soulignant l’entrée et créant un signal repère et le reste de l’édifice recouvert d’un bardage en bois. Sur la façade Ouest, une terrasse dessine un joint creux entre cette limite (verticale) entre le minéral et le végétal. Enfin, un profilé métallique ceinture horizontalement le projet marquant la rupture entre les deux matériaux de façade. L’expression et la volumétrie du projet se veulent simples et claires et exprime aussi les principes structurels retenus, à savoir une ossature bois pour le corps principal, des planchers mixtes bois/bétons et une ossature en béton pour le volume d’entrée.

Pour une meilleure expérience d'utilisation, nous vous conseillons de passer votre navigateur en version bureau

fermer